Arguments

  • Profil de Gami

    Bien que cette plateforme soit sympathique, il lui manque néanmoins quelques fonctionnalités:<br>
    - un formatage basique: puces, retour à la ligne, lien interne...<br>
    - pouvoir répondre à un commentaire spécifique (pensée pour nextinpact.com, qui a un système bien fait de ce côté là)<br>
    - rassembler/taguer les propositions semblables, pouvoir les notifier en doublon avec un lien vers l'autre/les autres versions, ... <br>
    - pouvoir faire référence de manière simple à une autre proposition, un peu comme dans les pull requests de github.com<br>
    - classer les propositions par hiérarchisation, ou au moins avec un système de tags, dans le but affiché d'éviter les doublons; une pop-up à la création d'une proposition peut par exemple proposer une liste d'idées similaires à partir du titre choisi, comme sur faire-simple.gouv.fr<br>
    <br>
    J'espère que les versions ultérieures prendront ces améliorations en compte.

    0
  • Profil de Gami

    @Tanéléo: appeler "achat" un contrat de location (ce à quoi reviennent une bonne partie des CGU lorsqu'il s'agit de produits dématérialisés), c'est de la tromperie de consommateur. Ce n'est donc pas à l'utilisateur de s'adapter, mais à la plateforme d'arrêter de mentir, et d'appeler un chat un chat.<br>
    Accepterais-tu que lors de l'achat de ta maison, l'architecte/le maçon se réserve le droit de te dire combien de personnes maximum tu as le droit d'inviter dès que tu y organise un évènement? (comparaison un peu risquée, je l'avoue)

    0
  • Profil de Gami

    OK pour le principe d'avoir une authentification au niveau européen, mais il me semble que france connect est déjà un projet plutôt travaillé, et peut bénéficier rapidement dans un temps court aux millons d'administrés que nous sommes. Il sera toujours temps, une fois que l'infrastructure sera en place, de l'interconnecter avec l'instance européenne ad-hoc.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 12:31

    Lié à la proposition : Développement d'une politique d'API au sein des SI publics

    @Laurent Martin: faux, on peut, même en laissant les (documentation et codes exemples d')API publiques, contrôler qui peut effectivement demander les données / interagir au nom des citoyens, cf les protocoles OAuth et OAuth2 (ils ne sont pas les seuls dans ce cas je pense).

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 16:52

    Lié à la proposition : Renforcer les compétences des magistrats en matière de numérique

    @Tanéléo la triste affaire bluetouff (http://www.nextinpact.com/news/85772-documents-trouves-via-google-3-000-euros-damende-pour-bluetouff.htm) montre que les dispositions actuelles sont loin d'être suffisantes.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 15:45

    Lié à la proposition : Mieux réglementer les publicités par SPAM

    "on doit pouvoir facilement réclamer par quelles sources consécutives ..." -> c'est là le point intéressant de cet article, au niveau de l'applicabilité : cela peut être imposé à toutes les entreprises françaises, qui devront alors demander des comptes à leurs prestataires.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    17 octobre 2015 22:43

    Lié à la proposition : Pôle numérique national

    Je rejoins complètement l'idée de William Quaranta, qui mérite une proposition dédiée.

    En effet le thème initial (système d'exploitation open source, chiffré) est beaucoup trop réducteur, correspond à des cas d'utilisation bien précis, n'est pas tant difficile à mettre en oeuvre techniquement que politiquement (par exemple microsoft a beaucoup de fans chez les hauts fonctionnaires, et ça pose problème: http://www.april.org/open-bar-microsoftdefense-renouvele-jusquen-2017-quand-des-changements). Il est intéressant que l'état participe au développement du logiciel libre dans l'intérêt direct des administrations d'une part, et dans l'intérêt de la démocratie et plus largement des citoyens d'autre part.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 15:29

    Lié à la proposition : Déverrouillage des accès logiciels sur le matériel numérique

    @Tanéléo: encore faudrait-il que ce choix soit possible pour une majorité de citoyens: au moins dans le milieu de gamme - si possible dans le bas de gamme aussi, et présent chez au moins un opérateur mobile.<br>
    Dès que ce choix sera effectivement possible, je serais enchanté que tu m'en avertisse.

    0
  • Profil de Gami

    Il me semble que ça existe déjà, et c'est en train d'être déployé:
    http://www.modernisation.gouv.fr/ladministration-change-avec-le-numerique/par-son-systeme-dinformation/france-connect-un-acces-universel-aux-administrations-en-ligne

    Pour en avoir parlé (de manière informelle) avec certains proches du dossier, c'est au point techniquement, mais le déploiement est ralenti par les bisbilles politiques habituelles. J'espère pour ma part un déploiement en moins de 5 ans à tous les organismes proposant des CERFA (concernant les personnes physiques comme morales), mais ça nécessiterait de faire changer la mentalité dans beaucoup d'administrations...

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    17 octobre 2015 21:59

    Lié à la proposition : Création d'un service numérique gratuit pour les webmestres des Mairies

    Article un peu flou: s'agit-il d'un espace d'échanges d'outils et de bonnes pratiques entre webmestres de mairies, donc un site dédié à une profession bien ciblée? d'un outil proposé par l'état aux mairies pour fluidifier les échanges entre l'organisme et ses administrés?<br>
    <br>
    Dans le second cas (je vais supposer que c'est de ça qu'il s'agit), on a effectivement une idée intéressante: <br>
    - pour faire des économies d'échelle: si c'est fait une fois par l'état plutôt que par 36000 mairies chacune dans son coin<br>
    - pour réduire la fracture numérique: les mairies de campagnes seraient convenablement équipées numériquement (un miracle que j'arrive à peine à concevoir), un premier pas pour inciter une partie des ménages de campagnes à s'équiper (ce n'est pas que de la faute des FAI si les campagnes n'ont pas internet)

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    17 octobre 2015 22:20

    Lié à la proposition : Création d'un service numérique gratuit pour les webmestres des Mairies

    C'est une idée intéressante, alors pourquoi la brider? <br>
    <br>
    D'une part on peut l'ouvrir à un domaine plus large qu'un espace d'échange avec les administrés: mettre à disposition des mairies un site/des logiciels proposant les fonctionnalités demandées par une majorité de mairies, allant du classique site web équipé du blog, des dates de collecte des encombrants, des informations sur les écoles, ... au logiciel de gestion de la liste électorale.<br>
    <br>
    D'autre part, un tel dispositif pourrait concerner d'autres collectivités que les mairies: conseils régionaux, généraux, ... <br>
    <br>
    Un tel système pourrait être chapeauté par une entité au sein de l'état chargée de recueillir les besoins des organismes pour lesquels elle doit développer tel ou tel produit, pour ensuite les faire réaliser sous forme d'appel d'offre ou bien même par des startups d'état...

    0
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    17 octobre 2015 23:07

    Lié à la proposition : Créer un organisme de contrôle des données

    L'idée telle quel me met mal à l'aise, j'aurais préféré un organisme de contrôle a posteriori (dans le cas d'une plainte par exemple). Cet organisme existe déjà: il s'agit de la CNIL.<br>
    <br>
    En revanche, la CNIL est assez mauvaise dans son rôle de gendarme de la donnée, pour plusieurs raisons:<br>
    - elle n'a pas beaucoup de pouvoir, elle fait juste rire google (amende risible au vu de la taille et du secteur de l'entreprise) comme les députés/ministres créant un énième mécanisme de fichage dans une loi liberticide sans l'avoir consultée préalablement, ou en se gaussant de l'avis - au cas où celui-ci est rendu avant le vote de la loi en question.<br>
    - dans le domaine de la punition des mauvais élèves (entreprises qui ne sécurisent pas les données personnelles recueillies, qui surveillent leurs employés d'un peu trop près - comme jusque dans les toilettes, ...), la CNIL donne l'impression de vouloir tout faire pour éviter de punir le délinquant, un peu comme si un juge cherchait toutes les raisons possibles à un meurtrier pour le relâcher. Le temps entre l'infraction et la punition est de plusieurs mois/années, même pour les entreprises qui font la taupe lorsque la CNIL leur demande des comptes...

    0
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 16:57

    Lié à la proposition : Interdiction du commerce des données personnelles

    Interdire cette commercialisation, c'est un peu comme interdire le cannabis: ça va juste créer un marché parallèle incontrôlable. Il serait plus efficace de la réguler.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 15:55

    Lié à la proposition : Liberté de choix de l'environnement logiciel

    @Tanéléo: l'application effective de cette loi laisse à désirer (gravement même). Aujourd'hui, c'est comme si elle n'existait pas.<br>
    Et si, on peut faire une loi pour une minorité d'utilisateurs: regarde les lois sur l'accessibilité. L'important n'est pas le nombre d'utilisateurs, mais le besoin pour les citoyens (disons plus généralement pour la nation) de voir cette loi promulguée.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 00:32

    Lié à la proposition : Publication Internet des listes électorales et programmes associés

    @Tanéléo Certes, mais existe-t-il, pour une élection donnée, une liste de ces partis, avec leur site internet respectifs? car c'est bien ça l'une des composantes majeures (nécessaire en tout cas) de cette proposition: une liste exhaustive des candidats/idées pour lesquels il nous est proposé de voter.

    0
  • Profil de Gami

    @Debruille: lorsque mon lycée (Reims, ~2009) a mis en place un système de reconnaissance du contour de la main, le système de carte a sauté, alors le choix, les élèves ne l'ont pas vu...

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 14:01

    Lié à la proposition : Indicateur de la menace pesant sur les actifs numériques français

    Peut-être avant cela (ou pendant, à défaut), il serait judicieux que l'ANSSI et la CNIL obtiennent des pouvoirs de contrôle régulier des infrastructures ainsi que des projets futurs des organismes sous le contrôle de l'état, afin de conseiller/réorienter lorsque le projet ne respecte pas un référentiel de sécurité prédéfini (mises à jour régulières des logiciels utilisés, notamment pour les CMS, firewalls, ... mais aussi d'autres composants en cas de faille critique comme hearthbleed, ce que les adminsys ne font que peu sur les serveurs non-windows).<br>
    Ceci entraînant un budget certes conséquent en terme de RH pour contrôler tous ces projets, mais la sécurité a un prix...

    0
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 14:14

    Lié à la proposition : Protection du vote

    Pour la transparence impossible, j'affirme cette assertion fausse, dans la mesure où il s'agit uniquement des systèmes de votes actuellement sur le marché.<br>
    Je peux personnellement proposer un système de vote dans lequel chaque citoyen pourra contrôler après le vote la valeur retenue de son vote (disons la personne pour laquelle il a voté), sans que les autres citoyens ne puissent le déduire.<br>
    Je compte en développer prochainement un prototype, dès que j'ai le temps.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 15:20

    Lié à la proposition : données exploitables par le citoyen

    Dans l'idée je suis d'accord, néanmoins certains jeux de données ne sont pas adaptés à cette proposition de par leur nature: je pense notamment aux gros fichiers (>1go), qui nécessitent des outils certes disponibles au grand public, mais qui ne sont peut-être pas actuellement considérés comme tel (comme une base de données pour l'exemple précédent).
    Le simple fait d'être libres et effectivement implémenté au sein d'outils libres devrait être suffisant pour caractériser un format compatible avec l'open data.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 17:24

    Lié à la proposition : Interdire l'obligation ou l'incitation à accepter les mouchards (cookies)

    Loi inapplicable, notamment à cause des cookies d'authentification, qui permettent à l'utilisateur d'éviter de s'authentifier activement à chaque nouvelle demande du serveur...<br>
    Je ne me vois pas me connecter 15 (150?) fois par session de navigation (disons par jour) à un site - disons pour l'exemple, de presse - sur lequel je vais devoir retaper les identifiants à chaque chargement de page ou requête AJAX.<br>
    En revanche, la soumission de mouchards, et notamment publicitaires, devrait être régulée.

    1
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 18:18

    Lié à la proposition : Dématérialiser les titres restaurant

    Je suis actuellement bénéficiaire de tickets restaurants papier et mes collègues bénéficiaires d'une carte à puce remplissant une fonction équivalente.<br>
    Pour entendre régulièrement parler de l'ingérence cavalière que se permet l'organisme distributeurs de tickets restau sur le solde de leur carte (plusieurs régulations "surprise" ces derniers mois leurs ont déjà empêché de payer par ce biais, alors que notre employeur fournit normalement les sommes nécessaires au fonctionnement normal de la carte), je préfère utiliser des tickets papier.<br>
    Il s'agit de la même raison pour laquelle j'ai toujours du liquide sur moi, malgré ma carte de crédit: lui, je sais quand il est (ou pas) dans mon portefeuille.

    2
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 14:22

    Lié à la proposition : Offrir le choix d'un processeur de bande de base libre

    La finalité est bonne, le moyen d'y parvenir me laisse pensif: est-ce à l'état de légiférer ou aux marchés de s'adapter à la demande, dans le but d'avoir des smartphones dans lesquels l'utilisateur pourra avoir confiance?<br>
    D'autre part, l'objectif de la confiance peut être atteint en forçant juste l'open source, et pas le libre (moins de conséquences industrielles)<br>

    0
  • Profil de Gami

    Gami Pour

    18 octobre 2015 14:23

    Lié à la proposition : Offrir le choix d'un processeur de bande de base libre

    Enfin, si on fait ça avec les smartphones, ne devrait-on pas faire ça aussi avec les processeurs "principaux" des smartphones, des ordinateurs portables, des PC de bureau... ainsi qu'avec les OS préinstallés?

    0
  • Profil de Gami

    Partir sur un système type VCS + interface en ligne autour du VCS serait idéal.<br>
    Je pense notamment à git + github.com, et l'avantage du système de pull requests, ainsi qu'au système de branches de git qui permettrait de gérer l'avancement des idées proposées et ainsi de voir à quel stade d'intégration est telle ou telle idée, et ce depuis la proposition par un simple citoyen, en passant par un changement de branche à l'issue d'un certain succès (vote citoyen continu) de la proposition.<br>
    D'ailleurs je pense que ce n'est qu'une question de décennies avant qu'on arrive à un tel système, autant commencer dès maintenant.

    0
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 12:13

    Lié à la proposition : Suppression

    Je propose de supprimer cette proposition car:<br>
    - soit mal placée: si il s'agit de parler d'un article, alors lien vers l'article en question<br>
    - soit voulant parler de la section des communs, et ne se focalisant donc que sur la partie de cette section qui interfère véritablement avec les références citées.<br>
    <br>
    Dans tous les cas, c'est nier le travail des acteurs sur cette section que de demander à le supprimer.<br>
    D'autre part, il me semble que c'est sur le présent site que s'effectue la réflexion préalable. <br>
    Bref, la SACD se décrédibilise avec des propositions aussi lapidaires / peu réfléchies (ou nie le droit des utilisateurs de la présente plateforme à participer à la vie démocratique, c'est selon).

    0
  • Profil de Gami

    Gami Contre

    18 octobre 2015 14:26

    Lié à la proposition : Interconnection entre les opérateurs

    Malheureusement le droit européen n'est pas en phase avec cette vision du financement des réseaux, et c'est bien regrettable de mon point de vue

    1

Votes